08/11/2011

0078

Aujourd'hui je vais laisser Mr Hugo Victor parler à ma place:

"Le prodige et le monstre ont les mêmes racines."

Merci Victor.

La prochaine fois nous vous parlerons de l'ésotérisme du point de vue de l'exotérisme.














2 commentaires:

agirlnamed a dit…

Tu trouves ou tes références? Surtout la dernière: dans la rue n_n ?
Si non ba j'ai envie de pleurer mais je ne le ferai pas!

LE COLERE Aurélien a dit…

Pour "la dernière" dans le métro, c'est une femme qui m'a filé les frissons la première fois que je l'ai vu marcher. elle n'a pas le bassin retourné, mais juste les genoux et c'est déjà bien étrange. elle marche comme ça en tout cas. je l'ai recroisé dans la rue ensuite, dans le quartier ou je vis... c'est un mélange de curiosité et d'éffroie quand je la regarde et je pense que c'est la même chose pour les autres personnes. tu l'as déjà croisé?
Sinon mes références sont diverses et variés; internet, livres, peintures, photos, rêves (aussi) ... tout ce qui passe par la tête et devant les yeux.